Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
En continuant votre visite sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

La société

 

La structure, créée en 1987, devenue SCOP* en 1989, intervient depuis toujours dans les domaines croisés des documents d’urbanisme, des politiques de l’habitat, des besoins sociaux et des projets de territoire, de l’échelle du quartier à celle de grands territoires.

La pluridisciplinarité et la polyvalence : un parti pris

Études Actions privilégie volontairement la pluridisciplinarité à la fois dans le profil des membres de l’équipe et dans ses domaines d’intervention. Une approche qui permet :

  • de croiser les regards,
  • d'intégrer des problématiques connexes (interdépendance des politiques d’habitat et d’urbanisme par exemple),
  • de renouveler notre curiosité et répondre aux aspirations professionnelles de chacun,
  • de développer plusieurs domaines d’expertise valorisables dans nos missions.

Plusieurs principes structurent nos interventions :

  • être à l’écoute de nos maîtres d’ouvrage (l’État, les collectivités locales, les bailleurs sociaux) pour les accompagner efficacement dans leurs politiques ou actions,
  • conduire un travail pluridisciplinaire, au sein de l’équipe ou avec des partenaires, pour mieux appréhender la complexité des villes et des territoires,
  • favoriser l'écoute et la participation des habitants, en tant qu'acteurs et bénéficiaires de l’action publique,
  • identifier les ressources locales et institutionnelles, pour mieux mobiliser les acteurs,
  • utiliser et développer des savoir faire spécifiques : cartographie, enquêtes quantitatives ou qualitatives, traitement de données.

La gérance d'Études Actions est actuellement assurée par François d’Alessandro.

(*) Qu'est-ce qu'une Scop

Juridiquement, une Scop est une société coopérative de forme SA ou SARL dont les salariés sont les associés majoritaires.

Dans une Scop, le partage du profit, le cas échéant, est équitable : une part pour tous les salariés, sous forme de participation et d’intéressement, une part pour les associés, majoritairement salariés, sous forme de dividendes, et une part pour les réserves de l’entreprise, impartageables et permettant d’assurer sa pérennité.

Pour en savoir plus...